La Roumanie paie cher son engagement en Afghanistan. L’ambassade attaquée à Kaboul

(B2) Coup sur coup, ces derniers jours les Roumains ont perdu plusieurs des leurs en Afghanistan dans deux attaques revendiquées par les talibans

(crédit : VOA)

Deux agents du ministère touchés

Un diplomate chargé de la sécurité de l’ambassade roumaine à Kaboul a été tué et un autre gravement blessé dans la nuit du 2 au 3 septembre. L’attaque de type ‘complexe’ a démarré vers 22h et s’est poursuivie une bonne partie de la nuit dans la zone où se trouve l’ambassade de Roumanie.  Au final 16 personnes sont décédées et 120 ont été blessées. Les affrontements entre les talibans et les forces de sécurité ont duré presque toute la nuit. Ce n’est qu’au matin, que la douzaine de diplomates encore dans l’ambassade a réussi à évacuer les lieux, selon hotnews citant des sources officielles.

L’ambassade roumaine ciblée

« Les attaquants ont ciblé l’ambassade », a indiqué la ministre des Affaires étrangères roumaine, Ramona Mănescu sur Radio Roumanie internationale. Celle-ci est presque complètement détruite aujourd’hui. « L’ambassade est détruite à 80% et est inutilisable » a affirmé la ministre à DC News. Les diplomates ont été transférés dans une zone sécurisée : dans une base de l’OTAN.

Nous resterons !

« Ce n’est pas la première fois que l’on assiste à de telles attaques » a ajouté Ramona Manescu. « C’est vrai que nous avons été épargnés jusqu’ici, mais d’autres objectifs civils ont été visés. C’est une raison de plus d’y rester. » La ministre roumaine s’est aussi entretenue par téléphone avec la Haute représentante de l’UE Federica Mogherini. « Nous avons souligné la nécessité de coordonner nos actions communes, de renforcer la coopération et de rester cohérent dans la promotion du dialogue et de la paix pour la stabilité de la région » raconte-t-elle sur twitter.

Un militaire de Resolute support touché

Quelques jours plus tard, un militaire roumain (le caporal Ciprian-Ștefan Polschi), qui participait à l’opération Resolute Support de l’OTAN, a perdu la vie jeudi (5 septembre) après l’explosion d’une voiture piégée dans le quartier protégé de Shash-Darak (près de la Zone verte) alors qu’il était au volant d’un véhicule de service. L’attentat qui a fait au total 10 morts et 42 blessés, a fait une autre victime parmi les troupes de l’OTAN : un Américain.

Un des gros participants à Resolute Support

La Roumanie fournit un des plus gros contingents européens de Resolute Support avec environ 760 soldats derrière la Géorgie (870 hommes), le Royaume-Uni (1100 hommes) et l’Allemagne (1300 hommes) ; les États-Unis fournissant la moitié (8475) des effectifs de la mission (17.150). Et 25 soldats roumains ont perdu la vie depuis le début de l’engagement en 2003, selon le site iscasualties.org compilant les données américaines.

(Nicolas Gros-Verheyde)