Une attaque de pirates déjouée dans l’Océan indien par les VPD néerlandais

(B2) La traversée d’un porte-conteneurs néerlandais dans l’Océan indien cette semaine a failli tourner au cauchemar

Une équipe VPD en mer rouge – octobre 2016 (crédit : MOD Pays-Bas / Archives B2)

Alors que le porte-conteneurs voguait tranquillement, une petite flotte de pirates est soudainement apparue. Six skiffs avec 4 à 6 hommes à bord ont entouré le navire long de 150 mètres, des deux côtés, afin de le prendre en tenailles. Une manœuvre bien pensée qui aurait pu aboutir…

Mais se trouvait à bord un détachement de protection des navires (VPD) du corps des marines néerlandaises. L’équipe de sécurité a « pris position sur le pont d’un navire, montrant clairement leurs armes » précise le communiqué du ministère de la Défense. Avec tirs de sommation, pourrait-on ajouter.

Les deux effets combinés ont constitué une dissuasion suffisante pour que les assaillants rebroussent chemin. Le navire a alors repris sa route et pu naviguer sans entrave jusqu’à la ville portuaire égyptienne de Safaga.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).