Point de passage en Abkhazie restreint. Les observateurs européens inquiets

(B2) Le chef de la mission des observateurs européens en Géorgie (EUMM Georgia), Erik Hoeg, a exprimé vendredi (28 juin) sa « profonde préoccupation » après les restrictions imposées depuis la veille (jeudi 27 juin) aux points de passage contrôlés par les autorités abkhazes

Point de passage vers l’Abkhazie (crédit : EUMM Georgia)

« Les patrouilles de EUMM ont confirmé aujourd’hui une diminution significative des mouvements dans l’Abkhazie », cette région qui a fait sécession de la Géorgie depuis le début des années 1990. Cette décision « restreint sévèrement la liberté de mouvement et nuit aux moyens de vie des résidents locaux » indique-t-il.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).