Attaque (terroriste) dans un tramway à Utrecht (V3)

(B2) Une attaque à l’arme à feu a eu lieu à Utrecht (Pays-Bas), place du 24 octobre, vers 10h45 ce lundi (18 mars) au matin. Un homme armé d’un fusil aurait fait irruption dans un tramway tirant sur les passagers. Au bilan : trois morts et cinq blessés (et non neuf comme annoncé au départ).

Le motif terroriste est pris en compte de façon officielle, mais seulement à titre de possibilité. La police d’Utrecht l’a confirmé dans un tweet.


Un tireur en fuite

Le tireur a pu prendre la fuite. Il est activement recherché. Une unité anti-terroriste DSI s’est déployée dans la ville, ainsi que des renforts de police, selon la presse néerlandaise. Des effectifs ont été aussi renforcés dans plusieurs endroits du pays. La surveillance autour de l’aéroport de Schiphol (Amsterdam) a notamment été renforcée. Le niveau de menace pour la province d’Utrecht a été porté au niveau maximal possible (niveau 5), jusqu’à 18 heures ce soir, et dans le reste du pays au niveau 4. Les écoles, l’université et le collège universitaire situés dans la zone des tirs ont été fermés. Toutes les mosquées d’Utrecht ont aussi fermé leurs portes par mesure de précaution après l’incident. Fermeture « faite en consultation avec la police », a déclaré un porte-parole de la mosquée Ulu, la plus grande mosquée d’Utrecht.

La police a lancé en début d’après-midi un appel à témoin contre un individu nommé « Gökman Tanis, né en Turquie et âgé de 37 ans ».  de la fusillade à Utrecht.

(mis à jour) Le suspect de la fusillade a finalement été arrêté, dans la soirée de lundi, dans le quartier de Oudenoord à Utrecht, a annoncé la police vers 19h. Les mesures de précaution ont été, en partie, levées.

(NGV)

Mis à jour 14h / 20h : bilan exact, arrestation