Un drone Reaper de l’opération Barkhane se crashe au Niger

Un drone Reaper de l’opération Barkhane se crashe au Niger

Share

(B2) L’état-major des armées a confirmé samedi dans la nuit le crash d’un des drones français de surveillance (de fabrication US) opérés par les Français au Niger.

« Le 17 novembre, vers 1 heure du matin, heure de Paris, le contact a été perdu entre la base aérienne de Niamey et un drone Reaper de la force Barkhane qui rentrait de mission. Le drone s’est écrasé dans une zone désertique à quelques kilomètres de la piste, sans faire aucune victime » indique le communiqué.

Un drone Reaper au Niger (crédit : DICOD / EMA 2015)

« Les raisons exactes de cet accident ne sont pas connues. Une enquête pour en déterminer les causes est ouverte. » On peut noter qu’il s’agit du premier accident d’un drone Reaper français, depuis leur mise en service en janvier 2014 dans l’armée de l’air et au Sahel. « Les drones Reaper ont effectué plus de 23 000 heures de vol depuis leur mise en service opérationnel. »

NB : le crash de ce type d’engin MQ9 (version A Reaper ou B Predator) n’est pas rare. Les Britanniques avaient perdu un de leurs premiers Reaper en Afghanistan en 2008. Les États-Unis en ont perdu deux sur leur base des Seychelles, coup sur coup en 2011 et 2012, et deux autres en Afghanistan en 2015 et 2016. Un avait été détruit dans le nord Syrie lors d’une mission en juillet 2016 puis détruit au sol pour éviter toute réutilisation (lire ici).

(NGV)