Le Sea-Watch 3 reprend ses activités en Méditerranée

(B2) Le Sea-Watch 3 — navire de sauvetage de l’ONG du même nom — a « finalement été autorisé à quitter Malte et va reprendre son activité de témoignage et de sauvetage après une escale technique », annonce l’ONG allemande. Il était retenu à Malte depuis le 2 juillet et a repris la mer samedi (20 octobre). Il est en route pour l’Espagne afin d’effectuer des travaux de maintenance réguliers et d’être révisé pour ses tâches futures.

« Sea-Watch 3 est actuellement l’outil civil de sauvetage le plus important et le mieux équipé en Méditerranée centrale », a déclaré son capitaine, Pia Klemp. « Nous sommes plus que soulagés que le navire ait finalement été libéré de cette prise d’otage politique. »

(NGV)

(crédit photo : Sea-Watch)

Lire aussi :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).