« Bravo pour ce que vous faites »

Emmanuel Macron saluant quelques officiers participant à la cérémonie (© NGV / B2)

(B2) A l’issue de la petite cérémonie destinée à célébrer la naissance de la Coopération structurée permanente, jeudi (14 décembre), lors du sommet européen, la plupart des Chefs d’État et de gouvernement des ’25’ se sont éclipsés rapidement. Certains ont pris cependant le temps de saluer « leur » officier les représentant (tel Angela Merkel), d’autres cherchant désespérément le « leur » (apparemment certains Chefs n’ont pas une parfaite représentation des uniformes nationaux), certains encore ne prenant même pas le temps de saluer et filant directement dans les salons du bâtiment Europa qui abrite le Conseil européen…

Finalement, un seul responsable est resté sur la scène, où étaient toujours présents les militaires, en grand uniforme : Emmanuel Macron. Le président français qui discutait avec le représentant militaire français, le général Christine Chaulieu, a bien pris soin ensuite de saluer, un par un, chacun(e) d’entre eux, faisant même un détour pour saluer le second groupe du militaires, à l’autre bout du podium, disant un petit mot  — « bravo pour ce que vous faites » – s’enquérant de la fonction, de la nationalité, avant de quitter la scène …

Tout cela sous les regards des caméras, et à la grande satisfaction de ces gradés qui ont attendu, une bonne heure durant (en partie sous les projecteurs), pour la photo de famille avec les Chefs. Du grand art de la communication pour le chef des Armées françaises, mais aussi, et surtout, une simple question de respect. Apparemment… personne d’autre que le président français n’avait pensé à cette forme de politesse. Emmanuel Macron qui est, constitutionnellement, le chef des armées françaises, serait-il en passe d’acquérir le titre, informel de chef des armées européennes ? 🙂

(Nicolas Gros-Verheyde)

Lire aussi : La PESCO (Coopération structurée permanente) au podium (V2)