Les équipes médicales d’Atalanta à la rescousse de Mogadiscio

(B2) Après l’attentat terroriste, qui a couté la vie à plus de 350 personnes à Mogadiscio le 14 octobre dernier et fait plus de 250 blessés, des membres de la force navale de l’UE (EUNAVFOR Atalanta) ont été déployés dans la capitale somalienne, afin d’apporter un soutien en matériel et hommes aux secours médicaux d’urgence.

Le navire espagnol ESPS Rayo avait d’abord livré du matériel médical juste après l’incident. Le HNLMS Rotterdam a pris le relais, fournissant à l’hôpital des Nations Unies à Mogadiscio des spécialistes et des équipements médicaux d’urgence afin de prendre en charge les victimes de l’attaque. NB : Le personnel médical et l’équipement ont été convoyés jusqu’à l’hôpital avec l’aide des forces de l’AMISOM (la force de l’Union africaine).

Devant l’ampleur de l’attaque terroriste et le nombre de victimes, qui avaient besoin d’une aide médicale d’urgence, le commandement de l’opération maritime européenne avait décidé d’envoyer ses navires soutenir les équipes médicales locales totalement dépassées par la catastrophe.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Inscrivez-vous à notre newsletter