Cher Donald, l’Europe a de l’avenir !

B. Koenders au dernier Conseil avec M. Lajcak (Slovaquie) à gauche et N. Kotzias (Grèce), à droite (crédit : Conseil de l’UE)

(B2) « Cher Donald, l’UE a de l’avenir » c’est le plaidoyer vibrant du ministre néerlandais des Affaires étrangères, Bert Koenders, dans les colonnes du quotidien populaire néerlandais AD. Le ministre voit une occasion à l’arrivée du milliardaire américain à la Maison blanche de retrousser ses manches et il appelle à réformer l’Union européenne de façon « radicale ».

Faire du remue-méninges

Bert ne ménage pas sa peine pour appeler au remue-méninges. Il ne mâche pas ses mots enjoignant la Commission européenne « à sortir de sa bulle ». Et ses agents aux « hauts salaires et indemnités » à se rappeler qu’ils sont « au service » de tous. Dénonçant au passage les déplacements mensuels du Parlement à Strasbourg, il met surtout le doigt sur le manque de sérieux des États membres, dans l’application des règles européennes, voire le manque flagrant de solidarité de certains. « Qui ne veut pas partager le fardeau, n’a pas droit aux prestations » lance-t-il visant nommément la Pologne et la Hongrie, qui refusent d’accueillir des réfugiés.

S’éloigner de l’Europe, c’est comme traverser un océan et jeter les rames

Mais il lance aussi un vigoureux plaidoyer pour l’Europe estimant que personne ne peut aujourd’hui se mesurer seul aux défis du monde. « Nous ne pouvons pas négocier en propre avec la Turquie. Et Poutine n’est pas vraiment impressionné par un doigt levé des Pays-Bas. » S’éloigner de l’Europe est un leurre, estime-t-il. C’est « comme essayer de traverser un océan dans un bateau à rames …. et de jeter les rames. Les grandes décisions seraient prises sans nous. Nous serions souverains, mais à la dérive. »

Il finit par un appel en faveur de l’Europe : « Comment l’Europe doit changer pour vous ? A quoi l’Europe de 2047 va ressembler ? J’attends vos idées » Chiche !

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).