Des mariniers néerlandais à l’assaut du Manaslu

(crédit : Roadmap.nl)
(crédit : Roadmap.nl)

(B2) Une équipe de « fusiliers marins » néerlandais (du Korps Mariniers) est partie à l’assaut du Manaslu, un des sommets de + de 8000 mètres de la chaîne de l’Himalaya au Népal, non loin du Tibet, un des plus dangereux également. Objectif de l’expédition : se former aux conditions extrêmes en très haute altitude.

Après une acclimatation, sur place, la dernière partie de la montée vers le sommet est entamée. Les six sherpas sont partis vers le sommet. Ils « ont atteint le camp 3 à 6700 mètres en début de soirée » raconte l’équipe sur la page facebook de l’expédition. « Ils vont se reposer et manger pour l’assaut final vers le camp 4 et si les circonstances le permettent, sur la montagne, rendez-vous pour le sommet ». Mais les conditions restent difficiles. Au matin, force est de constater que la voie n’est pas possible. Le passage s’est « avéré dur et long. (Ils sont retournés) juste au dessous du camp 4 à 7300m. La fenêtre d’opportunité météo se referme plus rapidement que prévu. Et une tempête de neige approche ».