Des forces spéciales italiennes près de Mossoul

Formateur italien au nord Irak (crédit: MOD Italie / Archives B2)
Formateur italien au nord Irak (crédit: MOD Italie / Archives B2)

(B2) L’Italie va envoyer 450 soldats italiens en Irak pour protéger les travaux de remise en état digue de Mossoul.

Cette digue, située à 70 km au nord de Mossoul, est très abîmée et nécessite des réparations. L’entreprise italienne Trevi de Cesena ne peut cependant commencer les travaux sans une protection. Le Premier ministre Matteo Renzi a donc annoncé, mardi (15 décembre) ce déploiement de forces, lors de l’émission Porta a Porta de la RAI. Il reste cependant soumis à l’autorisation du gouvernement et du parlement irakiens.

Ces hommes se joignent à l’opération Prima Parthica / Inherent Resolve à laquelle participent déjà 750 militaires au sein de la coalition internationale pour former les forces kurdes et irakiennes.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).