Sauver les migrants mais aussi recueillir les preuves

(crédit : Marine Espagnole)
(crédit : Marine Espagnole)

(B2) La frégate « Canarias » (F-86), déployée en Méditerranée dans le cadre de l’opération européenne EUNAVFOR Med Sophia, a participé au sauvetage de plus de 100 immigrants qui avaient pris place dans un canot pneumatique (1).

Repérage lors d’une mission de reconnaissance

C’est au cours d’une mission de reconnaissance, mardi (20 octobre), que l’hélicoptère de bord Sea Hawk a repéré un bateau gonflable à la dérive avec plus de 100 personnes à bord. La frégate puis le commandement de l’opération EUNAVFOR Med Sophia ont été alertées et l’opération de sauvetage lancée. L’hélicoptère de bord du Canarias a guidé le navire de MSF à l’endroit exact du bateau de migrants.

Recherche de preuves

Mais l’essentiel n’était pas automatiquement dans cette opération de sauvetage. Pendant ce temps, l’avion de la force aérienne espagnole a survolé la zone pour localiser des navires suspects de trafiquants. Et les enquêteurs des «Canaries» sont allés à bord du navire où les immigrés venaient de voyager afin de recueillir des preuves et connaître avec plus de précision la façon dont opèrent les gangs.

Un lent travail d’investigation

Les forces européennes sont ainsi engagées dans un travail patient, minutieux, de recueil de toutes les informations disponibles pour être ensuite être recoupées, reconstituées et pouvoir procéder à des arrestations et des jugements.

(NGV)

(1) Selon le bilan de la marine espagnole, 1.020 personnes ont déjà été secourues dans différentes actions où la frégate Canarias a été impliquée, depuis son incorporation dans l’opération européenne, le 5 octobre dernier.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).