Déploiement de l’état-major franco-italien au Liban

Passation de commandement (crédit : Etat-Major italien)
Passation de commandement le 14 octobre (crédit : Etat-Major italien)

(B2) L’état-major non-permanent de la brigade alpine franco-italienne (EMNPBAFI) est, pour la première fois, déployé en opération, au Liban. Composé de 70 militaires, dont une majorité d’Italiens et une vingtaine de soldats français, cet état major est intégré dans l’état-major italien du secteur ouest de la FINUL, la force des Nations-Unies au Liban, depuis le 14 octobre dernier. Pendant six mois, ils y opèreront sous le commandement du général italien Franco Federici, chef de la brigade alpine « Taurinense ». Le secteur ouest de la FINUL est composé de 3000 casques bleus venant de 13 pays.

Un projet franco-italien

La création de ce commandement de brigade binational non permanent (Non Standing Bi-National Brigade Command – NSBNB-C) s’appuie sur un accord bilatéral entre la France et l’Italie signé en septembre 2013 qui vise à renforcer la coopération entre les deux pays (Lire : Une brigade commune de montagne franco-italienne pour 2015). Deux brigades ont été désignées de chaque côté des Alpes : la 27e brigade d’infanterie de montagne (27e BIM) côté français, et la « brigata alpina Taurinense », côté italien. Ce commandement ad hoc peut être mis à disposition d’une opération multinationale de type ONU, UE ou OTAN.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).