Minute de silence pour les Britanniques décédés en Tunisie ce vendredi

Un C-17 Globemaster du 99 Squadron, rapatrie les corps des victimes en Tunisie sur la base de Brize Norton (crédit : Royal Air Force)
Un C-17 Globemaster du 99 Squadron, rapatrie les corps des victimes en Tunisie sur la base de Brize Norton (crédit : Royal Air Force)

(B2) Le traumatisme subi au Royaume-Uni lors de l’attentat en Tunisie avec plus de 30 victimes britanniques est passé relativement inaperçu en Europe. Une minute de silence sera célébrée dans tout le pays à midi ce vendredi (3 juillet). C’est le plus grave bilan pour des citoyens de la Couronne depuis l’attentat du 7 juillet 2005.

Les 4 derniers blessés, les plus gravement atteints ont été rapatriés mardi (30 juin) tandis que les premiers corps des personnes décédées ont commencé d’être rapatriées par les avions C-17 de la base de la RAF de Brize Norton mercredi (1er juillet)

(NGV)

Lire aussi : De nombreux Européens tués lors de l’attentat de Sousse en Tunisie (Maj4)

 

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).