L’Irlande envoie un navire en Méditerranée

(crédit : marine irlandaise)
(crédit : marine irlandaise)

(B2) Le navire amiral de la marine irlandaise est en direction de la Méditerranée.

Le L.E. EITHNE (P-31) a, en effet, quitté sa base de Haulbowline samedi (16 mai), pour venir en renfort de la marine italienne dans les opérations de recherche et sauvetage (SAR), en complément de l’opération Triton (Frontex). Des navires islandais, britannique, français et allemands sont déjà déployés dans la zone, les uns dans le cadre de Frontex, les autres dans le cadre d’arrangements bilatéraux directs avec le gouvernement italien. Ce dernière option est celle choisie par l’Irlande (1).

Ce départ, prévu, a été anticipé après une décision du gouvernement irlandais prise la semaine dernière (13 mai) et les engagements pris au plan européen, les 20 et 23 avril, d’engager davantage de moyens dans les opérations de secours en mer. Pour Simon Coveney, le ministre irlandais de la défense, cette « réponse rapide du gouvernement irlandais prouve notre engagement de contribuer aux efforts visant à prévenir une nouvelle tragédie et la perte de la vie en mer ». C’est « une contribution tangible et précieuse à aider les autorités italiennes dans l’opération de recherche et de sauvetage humanitaire ».

Placé sous le commandement de Pearse O’Donnell, le L.E. EITHNE restera déployé en Méditerranée pour une période jusqu’à six mois couvrant la période estivale (NB : qui est la plus risquée en termes de passage). « L’assistance aux personnes en détresse sera fait conformément aux dispositions applicables des conventions internationales sur les situations de recherche et de sauvetage » précise la marine irlandaise. C’est-à-dire la mise en sûreté dans le port le plus proche.

Ce navire est le dernier construit dans les chantiers navals irlandais et est le « summum de la taille des navires de patrouille moyennes avec un degré élevé de capacité et de confort » se vante-t-on à Dublin. Destiné à patrouiller dans la zone économique exclusive irlandaise en surveillance de pêche ou sauvetage en mer, il est entré en service en décembre 1984. D’une longueur de 80 mètres, il est servi par un équipage de 55 marins et techniciens et est armé d’un canon Bofors de 57mm et de 2 canons Rheinmetall de 20mm, ainsi que d’un hélicoptère.

Diplômé du Royal Naval College Dartmouth et de l’Irish Defence Forces Command & Staff College, le commandant Pearse O’Donnell commande le navire depuis août 2014. Il a été auparavant commandant des opérations de la Marine et a servi aussi dans l’opération européenne de stabilisation en Bosnie-Herzégovine (EUFOR Althea)

(NGV)

(1) L’Irlande ne participe qu’à certaines politiques limitées de l’espace Schengen – en vertu d’un opt-out/opt-in (exception généralisée avec possibilité de participer volontairement à certaines politiques, avec l’accord des autres Etats membres)