Un Tusk invisible ?

Donald Tusk en visite discrète à la Commission quelques jours avant sa prise de fonction (© NGV /B2)
Donald Tusk en visite discrète à la Commission quelques jours avant sa prise de fonction (© NGV /B2)

(BRUXELLES2) La réelle présence de Donald Tusk interpelle mes collègues polonais. A juste titre. Katarzyna Szymańska-Borginon, la correspondante de RMF à Bruxelles l’a expliqué sur son blog. « A Bruxelles, le plus souvent on vous dit que Donald Tusk, le nouveau chef du Conseil européen est totalement invisible dans les efforts diplomatiques visant à mettre fin au conflit en Ukraine. La France et l’Allemagne ont repris le leadership diplomatique. Ni Berlin ni Paris n’ont pas consulté Tusk. Personne n’a même pensé à ce que Tusk, à la tête du Conseil européen, accompagne Merkel et Hollande en pourparlers à Kiev et à Moscou » explique-t-elle. Sollicité, j’ai aussi donné mon interprétation : Donald Tusk n’a pas compris exactement son rôle, qui consiste à trouver une position commune pour tous les pays de l’UE. Lire : Tusk grille les étapes et brise l’unité européenne (maj)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).