Le soutien à l’OSCE doit augmenter face à la situation en Ukraine. L’UE appelée à la rescousse ?

Share

(B2) Les 4 ministres des Affaires étrangères du groupe « Normandie » (France, Allemagne, Russie, Ukraine) se sont penchés à nouveau au chevet de la paix en Ukraine, compromise par les attaques des séparatistes à Debaltseve puis autour de Mariupol. C’était à Paris, mardi (24 février). Le résultat concret est un nouvel appel au respect des accords de Minsk, en particulier sur le retrait des armes lourdes. Les « 4 » ont également soutenu le renforcement de la Mission Spéciale d’Observation de l’OSCE, « l’extension de son mandat avec des personnels, de l’équipement et des financements supplémentaires ».

L’Europe va augmenter son soutien

L’Union européenne (UE) devrait être appelée à la rescousse. La Haute représentante de l’UE, Federica Mogherini, l’a confirmé lors d’un entretien téléphonique avec le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon. « L’Union européenne fournit déjà un soutien pratique et financier substantiel à la mission de l’OSCE ». Et « nous travaillons maintenant à augmenter notre soutien à l’OSCE afin qu’il puisse jouer pleinement.. son rôle sur le terrain » a-t-elle ajouté dans un communiqué.

(NGV)