Tension en mer noire. A l’abordage !

NavireSlavutych@UKR140304(BRUXELLES2) L’équipage du navire ukrainien Slavutych a empêché la tentative de capture « par des personnes armées » a indiqué le ministère ukrainien de la Défense. « Des personnes armées étaient à bord d’un bateau se sont rapprochés du navire. Ils ont même tenté de monter à bord du navire, de le capturer, ainsi que les armes et les marins. Mais (nos) militaires les ont repoussés » a précisé le captain Vitaliy Zvyahintsev, commandant de la brigade ukrainienne des navires de surface. Les navires de la flotte de la mer Noire de Russie maintiennent un blocus autour des deux navires de la Marine ukrainienne de Crimée.

La tension pourrait se maintenir avec l’arrivée de la frégate Hetman Sahaydachny (U-130) de retour de mission anti-piraterie avec l’OTAN (Ocean Shield) et l’Union européenne (EUNAVFOR Atalanta). Elle a passé le détroit des Dardanelles ce matin « sous pavillon ukrainien » précise le ministère ukrainien de la Défense, « accompagné du navire turc Ruşen Bey dans le détroit » et devrait passer le Bosphore ce soir et entrer dans la mer noire. (Lire aussi : Dernières nouvelles de la piraterie (1er février))

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.