12 millions d’euros pour la destruction des armes chimiques syriennes

Share

(B2) L’Union européenne a débloqué aujourd’hui une enveloppe de 12 millions d’euros pour le transport, le traitement et l’élimination des armes chimiques syriennes. Un programme mis en oeuvre par l’Organisation de lutte contre l’interdiction des armes chimiques (OIAC) et les Nations-Unies. La procédure a été formalisée, ce lundi (17 février), par le Directeur général de l’OIAC, l’Ambassadeur Ahmet Üzümcü, et le Commissaire européen au Développement, M. Andris Piebalgs. Une somme qui provient de l’Instrument (européen) de stabilité et « s’ajoute aux 22,7 millions d’euros déjà versés ou promis au Fonds des contributions volontaires » indique un communiqué de l’OIAC, qui estime à 25 à 30 millions d’euros le montant total de ce programme.