EUFOR RCA réussit sa première génération de forces

(BRUXELLES2) Le général Philippe Ponties lors de son passage à Bruxelles avait été discret devant la presse sur le nombre d’hommes qui pourrait composer la force européenne militaire en Centrafrique. Il avait raison. Car à l’étage au-dessus se déroulait une réunion de génération de forces.

Les annonces faites par les représentants militaires de chacun des Etats membres et des six pays tiers invités pourraient permettre de remplir les postes demandés de 4 compagnies et d’une partie de l’Etat-Major. Ce qui permettrait de monter la force plus près des 1000 personnels que des 500 annoncés, si toutes les annonces sont tenues et si des solutions sont trouvées pour le transport et le logement de certains soldats (les Géorgiens notamment qui ont demandé cette prise en charge).

Cette force devrait se déployer à partir du mois de mars jusqu’à mai environ. Tous les détails dans l’article paru jeudi soir pour les membres du Club (accès sur souscription) (et désormais ouvert à tous) : EUFOR RCA : l’état des forces… environ 900 hommes ?.

La France a de son coté décidé d’acheminer un renfort immédiat de 400 personnels (lire : 400 soldats français de plus dans l’attente d’EUFOR RCA).

Lire aussi :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).