Dernières nouvelles de la piraterie (1er février 2014)

(BRUXELLES2)

Seconde patrouille pour le Hetman Sahaydachnyi

La frégate ukrainienne Hetman Sahaydachnyi a fini sa seconde patrouille dans le mandat d’EUNAVFOR Atalanta durant lequel il a notamment procédé à « plusieurs visites et approches « amicales » de petits navires » de pêche ou de commerce, apprend-on auprès de la marine ukrainienne. Après une escale, fin janvier, dans le port de Djibouti pour le soutien logistique, ravitaillement et procédures de maintenance, elle a mis le cap sur le port de Salalah (Sultanat d’Oman).

La frégate néerlandais en relève pour Ocean Shield

La frégate néerlandaise Evertsen a quitté dimanche dernier (26 janvier) son port d’attache de Den Helder pour se rendre dans le Golfe d’Aden, dans le cadre de l’opération anti-piraterie de l’OTAN (Ocean Shield). Elle devrait arriver dans la zone la semaine prochaine. A son bord un hélicoptère NH90 ainsi qu’une équipe d’abordage du corps des marines. Les Pays-Bas ont fourni régulièrement depuis 2008 un navire dans les opérations engagées au large de la Somalie contre les pirates, soit au titre de l’OTAN, soit au titre de l’UE.

L'Evertsen lancée à pleine machine (crédit : marine Néerlandaise)

L’Evertsen lancée à pleine machine (crédit : marine Néerlandaise)

Le Francesco Mimbelli franchit le canal de Suez

Un destroyer italien précède juste son homologue néerlandais. Le Francesco Mimbelli, a passé le Canal de Suez, le 29 janvier, et est entré dans les eaux de la mer rouge pour participer à la mission  » Ocean Shield « , annonce l’Etat-major de la marine italienne. Il était parti de la base navale de Tarente , le 18 janvier dernier. A bord un équipage de 330 hommes et femmes, dont le détachement groupe aérien (pour l’hélicoptère), des fusiliers-marins de San Marco et un commando des forces spéciales marines (Comsubin ou Comando Subacqueo Incursori).

Le Mimbelli dans le canal de Suez  (crédit : Marine italienne)

Le Mimbelli dans le canal de Suez
(crédit : Marine italienne)

Rotation des équipes de surveillance et patrouille aérienne de EUNAVFOR Atalanta 

La mission européenne de lutte contre la piraterie dans la Corne de l’Afrique compte sur une nouvelle équipe de surveillance et patrouille aérienne. La 33ème relève a été faite par les Espagnols des Forces aériennes maritimes de Patrouille et reconnaissance (MPRA en anglais) dans le ciel de Djibouti le 23 janvier 2014. En plus de la reconnaissance maritime, le MPRA est utilisé pour les missions de recherche et sauvetage. La mission des pilotes et du personnel de maintenance a une durée de deux mois. Depuis la base militaire de Palma de Majorque, l’équipe de la 32ème rotation a réalisé 25 vols et a cumulé plus de 200 heures de vols.

(Crédits : EUNAVFOR Somalia)

Les 44 membres du MPRA espagnols  (Crédits : EUNAVFOR Somalia)

On ravitaille…

Trois navires de l’opération européenne de lutte contre la piraterie au large de la Somalie (EUNAVFOR Somali) ont fait le plein auprès du navire américain USNS Joshua Humphreys. Le TCD Siroco, le FGS Hessen et l’ESPS Tornado se sont ainsi donné rendez-vous dans le bassin somalien pour se ravitailler. Le jour antérieur, c’est l’ITS Libeccio qui a pu bénéficier de la « pompe flottante » du Joshua Humprheys.

(Crédits : EUNAVFOR Somalia)

Ravitaillement simultané de deux navires de l’Eunavfor Somalie (Crédits : EUNAVFOR Somalia)

 

Exercice anti-incendie à Djibouti

Le 15 janvier, le port de Djibouti a été le théâtre de la formation de 20 gardes-côtes et militaires somaliens en matière de lutte contre les incendies. Les formateurs de la mission civile EUCAP Nestor ont été accompagnés par une équipe de la frégate allemande FGS Hessen, navire de la mission européenne de lutte contre la piraterie EUNAVFOR Somalia, qui a accueilli l’exercice. Suite à un briefing théorique, les formateurs européens ont réalisé une démonstration. Les gardes-côtes djiboutiens ont mis en pratique la formation dans un exercice réel.

 (Crédits : EUNAVFOR Somalia)

Rencontre de l’ESPS Tornado avec les officiers Coréens

Le Lieutenant Commander Juan Belizon, à la tête du navire espagnol ESPS Tornado, a accueilli mardi 14 janvier le captain Choi Sung-Mok, commandant du navire sud-coréen participant à l’opération CMF – d’impulsion américaine – pour la lutte contre la piraterie dans la Corne de l’Afrique. Les deux commandants se sont accordés sur la nécessité de continuer à collaborer pour éviter une recrudescence de la piraterie. Le Commandant Belizon a assuré « qu’il n’y a pas de doute que lorsque nous travaillons ensemble, nous sommes plus forts, ce qui rend plus difficile les attaques pirates. Cette opérations nous donne une occasion unique de connaitre des navires du monde entier, et d’avoir une meilleure connaissance de leurs fonctionnements. »

(Crédits : EUNAVFOR Somalia)

Le commandant de l’ESPS Tornado fait un tour de visite à ses homologues coréens, lors de son passage à Salalah (Crédits : EUNAVFOR Somalia)

(informations rassemblées par Nicolas Gros-Verheyde et Leonor Hubaut)

Lire aussi :

Comments are closed.