Armes chimiques syriennes. Le délai sera tenu (MAJ)

Share

(B2) Le Directeur général de l’Organisation internationale pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), Ahmet Üzümcü, a confirmé, au cours d’un point de presse donné à Rome ce matin, qu’il reste confiant que la date du 30 juin 2014 pour la destruction intégrale de l’arsenal chimique syrien pourra être tenue. Même s’il a « mis en garde » sur un « possible retard dans la destruction des substances chimiques prioritaires », prévue au plus tard le 31 mars 2014.

Le directeur de l’OIAC a aussi confirmé que le transbordement des substances chimiques syriennes prioritaires, du navire danois vers le navire américain MV Cape Ray, s’effectuera dans le port de Gioia Tuaro. Un port situé au sud de l’Italie et spécialisé dans les activités de transbordement. « Le MV Cape Ray a été équipé de deux unités d’hydrolyse » – a-t-il précisé – « qui neutraliseront quelque 560 tonnes de substances chimiques syriennes prioritaires alors que le navire mouillera dans les eaux internationales. » L’intérêt de charger le Cape Ray « dans un port » est « d’améliorer la sûreté et la sécurité de l’opération » a-t-il aouté.

NB : outre la mise à disposition du port, l’Italie a fourni un avion pour transporter la première équipe d’inspecteurs de l’OIAC en Syrie et a versé 3 millions d’euros.