Centrafrique. La Commission met en place un pont aérien humanitaire

echo-flight @E(BRUXELLES2) La Commission européenne vient d’annoncer qu’elle met en place un « pont aérien » vers la Centrafrique, à partir de Douala (Cameroun), pour appuyer les opérations humanitaires dans le pays.

L’avion, géré par ECHO Flight (le service de transport aérien humanitaire de l’UE), arrivera demain au Cameroun et fera des rotations journalières entre Bangui et Douala, permettant d’acheminer des biens humanitaires ainsi que du personnel dans le pays. Le transporteur, un jet CRJ 200, a une capacité de 50 passagers ou cinq tonnes de cargo.

La commissaire à l’Aide humanitaire, Kristalina Georgieva, ne cache pas son soulagement, après l’intervention française. « Ces derniers jours, les informations parvenant de la RCA ont été porteuses des pires nouvelles de massacres horrifiants » a-t-elle déclaré dans un communiqué parvenu à B2. « L’arrivée des forces internationales à Bangui et leur déploiement en province représente la seule source d’espoir de sécurité pour des millions de personnes qui ont vécu dans la peur tout au long d’une année. »

Autres informations sur le Club : Centrafrique. Un scénario de génocide n’est pas hypothétique (Georgieva)

NB : l’UE a déjà mobilisé 20 millions d’euros en aide humanitaire pour la République Centrafricaine en 2013. Et l’équipe d’experts humanitaires (ECHO) basée à Bangui, va être doublée, pour coordonner le travail avec les agences humanitaires.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.