Le lance-roquette Grad équipe EUTM Mali

L'artillerie du bataillon  «Sigi» apprend l'usage des lance-roquettes GRAD 2M (Crédits: EUTM Mali)
L’artillerie du bataillon «Sigi» apprend l’usage des lance-roquettes GRAD 2M
(Crédits: EUTM Mali)

(BRUXELLES2) La mission européenne EUTM Mali a reçu des lance-roquettes GRAD 2M. Les formateurs espagnols d’« appui feux » utilisent ce lance roquette pour instruire les batteries d’artillerie des bataillons maliens sur leur camp d’entrainement de Koulikoro. De calibre 122 mm, sa portée maximale est de 20 km. Et c’est l’arme principale des batteries d’artilleries des bataillons maliens formés par les Européens, indique-t-on à EUTM Mali. Les soldats des « sections mortier » des compagnies d’infanterie des bataillons sont, eux, formés à l’emploi de mortiers de 60mm (modèle M57).

Lire aussi

Leonor Hubaut

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise Leonor Hubaut est journaliste. Diplômée en relations internationales de l'Université Libre de Bruxelles (mention mondialisation). Elle couvre pour B2 le travail du Parlement européen, les missions de la PSDC et les questions africaines. Spécialiste du Sahel.

Commentaires fermés.