Un super tanker attaqué au large de Hobyo. Les pirates sont toujours là avertit Bob Tarrant (maj)

(BRUXELLES2) Le super tanker, qui s’est fait attaqué à 230 miles de Hobyo (Somalie) par deux skiffs et huit hommes armés, vendredi (11 octobre) au petit matin, est « sain et sauf » a confirmé le QG d’Atalanta, l’opération européenne anti-piraterie. Cette « approche non amicale » – pour reprendre les termes habituels – a été déjouée par l’équipe de sécurité présente à bord du super tanker. Ceux-ci ont tiré des fusées d’avertissements alors que les skiffs étaient à une distance d’environ 2-3 miles. Les skiffs ont poursuivi néanmoins leur approche. Il a fallu deux coups de semonce supplémentaires pour que les pirates cessent leur mouvement. Ils n’étaient plus qu’à 250 mètres…

Le message de Bob

Cette attaque ne surprendra pas nos lecteurs. Dans un bilan anticipé de 2013, que nous dressions qui voyait un « 0 » bateau piraté s’afficher (0 bateau piraté au large de la Somalie en 2013. Pourvu que ca doure !), les responsables de la lutte anti-piraterie appelaient à la prudence. D’ailleurs, le Rear Admiral Bob Tarrant chef d’EUNAVFOR Atalanta, l’a répété vendredi. Cette attaque « démontre que les pirates agissant au large de côtes somaliennes restent un danger clair et bien présent. C’est très important pour nous que les forces anti-piraterie maintiennent la pression sur ces criminels et que l’industrie maritime reste vigilante, en prenant des précautions appropriées pour prévenir une attaque. ».

(maj) Il s’agit du super tanker britannique MV Island Splendor, battant pavillon de Hong Kong. Un navire de pêche a été attaqué par la même équipe. Les pirates ont été appréhendés. Lire : Neuf pirates arrêtés dans une opération combinée

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Inscrivez-vous à notre newsletter