Première étape du plan syrien de démantèlement des armes chimiques

(B2) La Syrie a bien soumis, jeudi (24 octobre), la « Déclaration initiale » de son programme d’armes chimiques, comme le prévoit ses obligations, a confirmé aujourd’hui l’OIAC. Cette formalité permet d’établir les plans visant à une destruction systématique, intégrale, et vérifiée des armes chimiques déclarées ainsi que des installations de production et d’assemblage. Elle inclut un plan général de destruction soumis à l’examen du Conseil Exécutif de l’OIAC. Un premier rapport mensuel du Directeur Général de l’OIAC sur la mission conjointe OIAC-ONU a également été soumis aux Etats membres et envoyé au Conseil de sécurité de l’ONU via le Secrétaire général de l’ONU, décrivant les progrès accomplis depuis le déploiement de la mission avancée.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).