Dernières nouvelles de la piraterie (27 octobre 2013)

(BRUXELLES2)

Un navire de soutien britannique dans EUNAVFOR

(crédit : marine nationale)
(crédit : marine nationale)

Fin de mission pour le Zefiro

La frégate italienne Zeffiro, vient de terminer sa mission dans l’océan Indien. Partie le 16 mai, de port de Tarente, elle était engagée depuis le 6 Juin dans l’opération anti-piraterie de l’UE (EUNAVFOR Atalanta). Elle a été relevée le 6 octobre par le Libeccio. A son retour en Italie, dans le port de Tarente, les sirènes de tous les navires ont retenti. « Nous sommes particulièrement fiers de vous voir revenir, et fiers de ce que vous avez accompli » a expliqué l’amiral Filippo Maria Foffi, commandant-en-chef de l’escadre navale. « En silence, sans effet de manche, vous avez fait votre travail de manière efficace. En tant qu’ambassadeurs de l’Italie, vous avez apporté sur les mers la preuve d’un pays qui sait aller à la mer, protéger ses intérêts et assurer la sécurité du commerce national. »

Relève sud coréenne à la CTF 151

Le navire sud-coréen ROKS Choi Young a rejoint la coalition anti-piraterie CTF 151 (sous impulsion américaine). Il relève le ROKS Wang Geon. Comme l’a expliqué le Commodore Jeremy Blunden, du RFA britannique Fort Victoria : « Having witnessed the first class work done by ROKS Wang Geon, I very much look forward to working with ROKS Choi Young to ensure the safety of navigation for merchant ships passing through the Indian Ocean and Gulf of Aden. »

Deux Américains enlevés au large du Nigeria

Deux Américains, le capitaine et le chef-mécanicien d’un bateau de ravitaillement pétrolier, ont été enlevés mercredi (23 octobre ) au large du Nigeria par des pirates qui ont attaqué leur navire, au large de Brass, dans l’État de Bayelsa le 24 octobre. 11 personnes étaient à bord du navire, neuf autres ont été libérées immédiatement. Les circonstances de l’enlèvement sont relativement floues. La piraterie au large de Guinée est davantage basée sur le vol des équipements et marchandises à bord, et les marins gardés en otage le temps de l’opération. Mais ils sont rarement gardés en captivité à titre de rançon.

Lire dans la section piraterie ces derniers jours :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).