Kosovo : attentat à la bombe au Nord du Kosovo

(BRUXELLES 2) Lundi matin (14 octobre), un attentat à la bombe a été perpétré dans la municipalité de Mitrovica-Nord contre la propriété de Nebojsa Maric, serbe du Kosovo et employé du ministère des Finances de la municipalité, causant d’importants dommages matériels. Un acte condamné par la communauté internationale. La MINUK (la mission intérimaire des Nations unies au Kosovo) a condamné fermement ces violences.  » Ces actes lâches de violence sont condamnables et compromettent gravement la sécurité et la stabilité dans la région », a déclaré Farid Zarif, le Représentant spécial de Ban Ki Moon (ONU). La MINUK RSSG appelle à une enquête rapide et approfondie sur cet incident.  » Je tiens à souligner également que les autorités compétentes en matière pénale doivent prendre des mesures efficaces pour empêcher de tels actes de violence « , a ajouté  Zarif.

Inquiétude

« Ces actes de violence doivent cesser », a-t-il affirmé.  Avec  l’assassinat d’un agent de la Mission EULEX en septembre dernier, à proximité de la commune de Mitrovica, cet incident inquiète alors que des élections municipales ont lieu le 3 novembre. « J’ai  reçu personnellement des garanties fortes de la part de toutes les parties prenantes dans le nord du Kosovo, que les actes de violences et d’intimidation ne seront pas tolérés, et  je me tourne vers les dirigeants locaux pour assurer une parfaite collaboration avec les forces de l’ordre. Toute tentative malavisée de saper la stabilité pendant le processus électoral doit être traitée comme une question de priorité majeur », a ainsi averti le Représentant spécial de l’ONU.

A noter que des observateurs électoraux de l’Union européenne ont été déployés dans le pays pour observer les élections ; l’équipe d’observateurs était menée par l’eurodéputé italien Roberto Gualtieri (S&D).

Lire aussi: