Dernières nouvelles de la piraterie (5 octobre 2013)

(BRUXELLES2)

La marine indienne en visite aux Seychelles

Le Vice Amiral indien Satish Soni était aux Seychelles la semaine dernière pour rencontrer le vice-président Danny Faure, le ministre des Affaires étrangères Jean-Paul Adam et le chef des forces armées, le général Leopold Payet. Au menu des discussions : les moyens de renforcer la coopération entre l’ile de l’Océan indien et une des principales puissances de la région dans le domaine de la sécurité maritime, des mesures anti-piraterie et de la formation. Les gardes-côtes des Seychelles ont été, en partie, formés par la marine indienne, justement par le commandement « Sud », dont est responsable le vice-amiral, explique le quotidien Nation. Durant la visite de celui-ci, la première escadre d’entrainement indienne – composée des navires Sharda, Gharial, Tarangini et du navire côtier Varuna ont fait escale dans l’ile

(crédit : forces armées maltaises)

(crédit : forces armées maltaises)

Les VPD maltais de retour au pays

Le groupe de soldats maltais qui servaient au large de la Somalie au sein de l’opération EUNavfor Atalanta, sont rentrés au pays. L’équipe composé de 3 officiers et 19 autres militaires était embarquée sur le navire néerlandais HNLMS Johan de Witt. Entraîné spécifiquement, il a été utilisé comme VPD – équipe de protection de navires sur plusieurs navires marchands.

AvionPatrouillMaritimDanois@OTAN130925Un avion patrouilleur danois

Un avion patrouilleur danois, type « Challenger », est arrivé aux Seychelles fin septembre pour participer à la surveillance de la zone maritime dans le cadre de l’opération anti-piraterie de l’OTAN « Ocean Shield ». L’équipage est prévu pour rester deux mois d’astreinte.

Détachement de protection néerlandais

Un détachement de protection de navires (VPD), composé de fusiliers-marins néerlandais, a assuré la sécurité à bord du navire néerlandais MV Treasure de la société Dockwise.

Bilan de l’Organisation Maritime Internationale

Les conclusions du premier rapport semestriel de l’Organisation montrent un mouvement des pirates de la Somalie vers le Nigeria. Le bilan des 6 premiers mois de 2013 estime à 138 les « incidents » de piraterie dans le monde. Ce qui suppose une amélioration  de 22% en relation aux 177 pour la même époque de 2012.

Lire aussi ces derniers jours :

Comments are closed.