11 pirates condamnés aux Seychelles

Le siège de la justice à Port Victoria - Seychelles qui est désormais un des seuls pays à accepter de juger les pirates somaliens (crédit : Ministère néerlandais de la Défense)
Le siège de la justice à Port Victoria – Seychelles qui est désormais un des seuls pays à accepter de juger les pirates somaliens (crédit : Ministère néerlandais de la Défense)

(BRUXELLES2) Onze pirates ont été condamnés par la Cour suprême des Seychelles pour piraterie, mercredi (2 octobre) à des peines comprises entre 18 mois et 16 ans de prison. Ils avaient été arrêtés par un navire néerlandais, le HNLMS Van Amstel, le 11 mai 2012, dans le cadre de l’opération européenne anti-piraterie Eunavfor Atalanta ; l’hélicoptère Lynx néerlandais avait repéré le dhow tirant 2 skiffs à 400 miles des côtes somaliennes quelques jours après l’attaque d’un navire marchand, le MV Super Lady. Dans ce dhow iranien, les 11 pirates retenaient en otage les 17 pêcheurs.

Lire aussi :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).