Feux au Portugal: les canadairs croates de nouveau en action

(crédit : ministère croate de la Défense)
(crédit : ministère croate de la Défense)

(BRUXELLES2) Deux avions croates de la 93e escadrille (anti-incendie) sont partis dimanche (31 août) vers le Portugal pour aider à lutter contre les feux de forêts qui ravagent le pays depuis maintenant un mois. Les avions seront ravitaillés par la France afin de rejoindre leur destination. Deux avions croates avaient déjà été déployés en renfort, fin août, pour lutter contre les feux en Bosnie (Feux en Bosnie : les canadairs croates en renfort).

Solidarité européenne

Le Centre de réponses d’urgence de la Commission européenne (ECR) a répondu à « une demande d’assistance des autorités de Lisbonne » et à « facilité la fourniture d’avions supplémentaires ». « Le Centre d’intervention d’urgence de la Commission aide à coordonner l’aide européenne au Portugal dans les heures cruciales et les jours à venir » a indiqué dans un communiqué Kristalina Georgieva, Commissaire européenne pour l’aide humanitaire et la réaction aux crises. Cette aide s’inscrit dans le Mécanisme de protection civile de l’Union européenne. Six avions espagnols et français se relaient déjà sur place. L’Espagne a ainsi engagé trois hydravions et la sécurité civile deux autres, un troisième Canadair a rejoint la zone vendredi (30 août).

5 pompiers morts depuis le début des incidents

Selon la Commission, « Il y a actuellement onze incendies actifs au Portugal, six d’entre eux sont très graves ». Le bilan humain est lourd, cinq pompiers sont morts depuis le début du mois en combattant les flammes. « Je tiens à exprimer mes condoléances aux familles des pompiers qui ont perdu la vie en éteignant des feux ce mois-ci », a ajouté Georgieva. Selon l’IPMA (l’institut portugais de la mer et de l’atmosphère), 34 communes étaient début septembre encore considérées comme exposées de façon importante au risque d’incendie. Pour la seule journée de jeudi (29 août), on dénombrait pas moins de 413 incendies ! 7000 pompiers sont mobilisés.

(Nicolas Gros-Verheyde avec Thomas Le Bihan)

Thomas Le Bihan

Etudiant en "Affaires Publiques parcours Gouvernance Européenne" à Paris I. Stagiaire à B2. Suit l'actualité du Parlement européen.