Interception mouvementée à Mitrovica

(B2) Alors que les forces européennes d’Eulex étaient en opération dans le cadre d’une enquête criminelle, lundi (29 juillet), pour intercepter et examiner une voiture suspectée d’être associée à un triple meurtre à Mitrovica l’année dernière, un des témoins a sorti son arme et tenté de fuir. Ce qui a suscité quelques remous. Le commandement d’EULEX a donc préféré souligné — dans un communiqué — que cette action était liée à une « enquête criminelle, basée sur de sérieuses présomptions et non dirigées contre un groupe ethnique ».

 

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.