Des VPD lituaniens pour EUNavfor

DetachLituanienAtalanta@Eunavfor130627
Les militaires lituaniens lors de la cérémonie avant départ le 26 juin à Vilnius (Crédit : Ministère lituanien de la Défense)

(BRUXELLES2) Les premiers militaires du « National Support Element (NSE-A) » lituanien pour l’opération anti-piraterie de l’UE (EUNavfor Atalanta) sont en cours de déploiement à Djibouti. Ils assureront la composante logistique pour l’opération Atalanta. Ils auront notamment à organiser et coordonner le soutien logistique pour les détachements de protection des navires autonomes (VPDa), leur assurer le ravitaillement en nourriture, eaux comme le renouvellement des matériels.

Ce déploiement survient quelques jours avant que le petit Etat balte prenne la présidence de l’Union européenne (le 1er juillet). Cette unité comme les VPD (équipes embarquées sur les navires) seront d’ailleurs déployée sur les six mois à venir, durant la présidence. La Diète lituanienne a autorisé le déploiement de militaires lituaniens dans l’opération Eunavfor Atalanta, dans la limite de 30 personnes jusqu’à la fin 2015.

Le NSE-A comprend 18 militaires ; deux d’entre eux le Captain D. Dilys et le Captain A. Savičius, vont être déployés un mois avant leurs collègues pour préparer l’arrivée des militaires VPDa et du matériel. « Nous sommes les premiers à être déployés, alors forcément, nous serons confrontés à un manque d’expérience spécifique, les différences culturelles, et, finalement, des conditions climatiques inhabituelles » a expliqué le commandant du NSE-A, le captain D. Dilys.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).

Commentaires fermés.