Le dispositif européen anti-piraterie dans l’Océan indien (maj)

entrainements à bord du BPC Tonnerre (crédit : marine nationale)

(BRUXELLES2) Avec le changement de commandant de l’opération pour Eunavfor Atalanta s’est aussi effectuée une relève des différents navires qui participent à l’opération européenne anti-piraterie. On en compte une dizaine aujourd’hui

Ainsi depuis le 12 avril, c’est le groupe – école “Jeanne d’Arc” de la marine française qui s’est déployé formé autour du BPC Tonnerre (L-9014), la frégate anti sous-marine Georges Leygues (D-640), la frégate Nivôse (F-732)- une habituée de l’Océan indien – et son hélicoptère Panther, et le patrouilleur de haute mer Adroit (P-725). A bord du BPC, le groupe école d’application des officiers de marine (GEAOM) poursuit sa formation pratique, au plus près des réalités opérationnelles. Le Tonnerre embarque une équipe de protection estonnienne, d’une dizaine de militaires qui ont rejoint l’équipage à Djibouti et resteront à bord durant un mois. Une participation qui n’est pas une première. Depuis 2011, l’Estonie participe à l’opération en embarquant une équipe de protection à bord d’un bâtiment français en mission dans l’océan Indien.

Outre les navires français on trouve :

  • un bâtiment suédois, le HMS Carlskrona (M-04), qui avait déjà participé à l’opération en 2010, et son hélicoptère AW109LUH
  • la frégate allemande FGS Augsburg (F-213), avec ses deux hélicoptères Sea Lynx MK 88,
  • la frégate lance-missiles espagnole ESPS Numancia (F-83), et ses deux hélicoptères SH-60 Seahawk
  • le patrouilleur espagnol ESPS Rayo (P-42), et un hélicoptère Augusta-Bell 212ASW
  • la frégate néerlandaise HNLMS De Ruyter (F-804), et son hélicoptère tout neuf NH90
  • et le navire-amiral, la frégate lance-missiles portugaise Alvares Cabral (F-331), dotée de 2 hélicoptères Lynx Mk 95.

Coté OTAN

L’opération Ocean Shield de l’OTAN (TF 508) compte trois bâtiments sous commandement du contre-amiral italien Antonio Natale : le navire d’assaut amphibie italien ITS San Marco (L-9398) est le navire-amiral, la frégate turque TCG Gökova (F-496) et le navire américain USS Nicholas (FFG 47).

Lire aussi :Un nouveau commandant pour Eunavfor

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).