L’absence d’Afrique

(BRUXELLES2) Une partie de la Commission européenne est en déplacement aujourd’hui et demain à Addis Abeba pour une rencontre avec la commission de l’Union africaine. Avec un sujet essentiel sur la table : la paix et la sécurité en Afrique. Dans la délégation européenne, un absent, ou plutôt une absence, remarquable, Catherine Ashton, qui est pourtant la vice-présidente de la Commission européenne chargée de la coordination de l’aide extérieure.

Question « d’emploi du temps » apparemment. L’intéressée a programmé un voyage en Chine et en Mongolie. Terre d’avenir s’il en est, et de contrastes, pourraient même ajouter les catalogues touristiques. Il n’empêche. C’est aussi sur le continent africain aujourd’hui où sont les principaux enjeux sécuritaires et de politique étrangère pour l’Union européenne. Apparemment, cette absence ne gêne pas vraiment grand monde au Berlaymont siège de la Commission européenne. « Mais le président de la Commission est là » m’a-t-on répondu. L’essentiel est sauf… Et peu importe que la nouvelle mouture de l’organisation européenne mise en place par le Traité de Lisbonne veuille que le vice-présidente / Haute représentante coordonne la politique extérieure de l’Union. C’est un détail sans doute…

En revanche quand la Suisse, pourtant associée étroitement à l’Union européenne par différents accords, et intégrée économiquement à l’UE, s’avise de ne pas respecter certaines règles en matière de libre circulation des travailleurs, qui réagit. La Haute représentante, C. Ashton. Cherchez l’erreur ! Non il n’y en a pas. Car la Haute représentante a également la Suisse dans son portfolio. Personne n’en a voulu apparemment.

La logique de l’absurde européen a encore frappé !

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).