Mamma Mia, les Russes reviennent !

(BRUXELLES2) C’est une video du programme satirique de la 1ère chaine de la télévision russe « Yesterday Live » qui raille la défense suédoise et son esprit anti-russe. Elle met en scène un homme ressemblant étrangement au chef d’Etat-Major suédois, Sverker Göransson, comme l’explique le site The Local. Göransson avait lancé début février, un cri d’alerte, estimant ne plus avoir les moyens de protéger la Suède contre les menaces et que les Russes pouvaient envahir le pays en moins d’une semaine.

Utilisant la musique de Abba, le groupe suédois, sur l’air bien connu de Mamma Mia, avec des hommes et femmes habillés de bleu et jaune, la couleur nationale, les humouristes russes passe en revue tous les symboles de la Suède. « Ils vont nous déchirer! 7-3! Tout comme au hockey l’an dernier ». « Notre potentiel est faible. Et notre ministre de la Défense porte une jupe ». « Que faire pour résister aux Russes ? » « Nous devrions peut-être caler un canon dans une Saab ». Les Russes ont à tout moment une « carte de la Suède ouverte à portée de main… sur une table Ikea » ! Et la menace paraît imminente. « Ils sont forts comme des Hercule et en plus ils ont une boutique Duty Free sur le trajet » « Ils vont conquérir le pays en une seule semaine avant le vendredi, pour avoir le week-end ». Etc.

Avant de se terminer par un happy end du genre « Welcome Russia ». « J’ai fait tout ce bruit pour rien. J’ai imaginé cela pour rien » Et si tout ces craintes n’étaient pas fondées « Si la Russie était là pour protéger (la Suède) … de l’OTAN »…

Même satyrique, cette émission n’illustre pas moins certains esprits à Moscou que l’anti-russe de Stockholm irrite. Le ministre suédois des Affaires étrangères, Carl Bildt, ayant notamment pris la tête des pays plus que réticents à une alliance avec la Russie. La marine suédoise veille à la présence de navires russes qui ne cessent de croiser en Baltique.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).