EUTM Mali. Les « Irlandais » du nord et du sud sont arrivés…

Arrivée à Bamako de l’équipe mixte britannique et irlandaise (crédit : Ministère britannique de la Défense – Caporal Tim Hammond)

(BRUXELLES2) L’équipe conjointe de formation formée des britanniques d’Irlande du nord et de quelques militaires de la république d’Irlande (Sud) est arrivée mercredi (27 mars) au Mali pour participer à la mission de l’Union européenne de formation de l’armée malienne (EUTM Mali).

Une menace aux intérêts britanniques

Cette mission consiste « à appuyer le gouvernement malien pour contrer l’insurrection violente qui n’a pas seulement bouleversé leur pays mais constitue également une menace claire à nos intérêts nationaux au Royaume-Uni » a tenu à souligner le ministre britannique de la Défense, Philip Hammond, avant le départ des formateurs.

Irish regiment britannique et forces irlandaises

L’équipe est composée de 21 militaires du 1 R Irish (le 1er Bataillon du Royal Irish Regiment) et de 6 militaires irlandais. Ils seront rejoints par les troupes du 45e commandos de Royal Marines et du 29e Commando du Regiment Royal Artillery afin d’arriver au total de 40 personnels.

Une opportunité « historique » comme l’a souligné le Major Simon Holden qui dirige l’équipe mixte de formation.« Nous avons suivi ensemble, avant de partir, plusieurs semaines de formation à la caserne Ternhill ».

Lire aussi :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).