B2 Le Quotidien de l'Europe géopolitique. Actualité. Dossiers. Réflexions. Reportages

Afrique Ouest - SahelBrève blogMissions Opérations

Abou Zeid est bien mort, confirme l’Elysée

(BRUXELLES2) L'Elysée a confirmé ce samedi midi (23 mars) la mort « de manière certaine » de Abdelhamid Abou Zeid (Algérien, ancien du GSPC passé au nord Mali) survenue « lors des combats menés par l’armée française dans l’Adrar des Ifoghas au Nord du Mali, à la fin du mois de février ». Un "fondamentaliste" réputé "dur" comme en témoigne le portrait dressé par RFI. « Cette disparition de l’un des principaux chefs d’AQMI marque une étape importante dans la lutte contre le terrorisme au Sahel » ajoute le communiqué de la présidence de la République. Les analyses ADN ont donc bien validé ce qu'avaient annoncé, dans un premier temps, les Tchadiens ; en revanche, le décès de Mokhtar Belmokhtar n'est pas pas confirmé. Lire aussi : Troisième soldat français mort au combat au Mali. 3 chefs terroristes tués selon les Tchadiens.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

s2Member®