148 millions d’euros supplémentaires pour la Palestine

L’UE, premier bailleur de fonds dans les Territoires palestiniens occupés (crédits: Commission européenne)

(BRUXELLES2) 148 millions d’euros vont être débloqués afin de soutenir l’Autorité Palestinienne et l’ Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a annoncé la Commission mercredi (27 mars). Ces fonds viendront de l’Instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) et du Programme d’action annuel (PAA).

Cette aide se répartira en deux composantes :

108 millions seront alloués au mécanisme PEGASE (Mécanisme Palestino-Européen de Gestion de l’Aide Socio-Économique) qui gère l’aide européenne et internationale en Palestine. Ce mécanisme a pour but de soutenir le Plan national palestinien de développement en apportant une aide financière à l’Autorité Palestinienne afin que celle-ci puisse poursuivre la construction d’un Etat, combler ses déficits et garantir ses obligations (éducation, santé…) envers la population.

40 millions seront apportés au budget 2013 de l’UNRWA afin que l’office puisse poursuivre ses projets auprès des populations réfugiées à l’étranger (éducation, santé, services sociaux).

L’Union européenne reste le principal bailleur de fonds en Palestine. En 2013, une première aide de 100 millions d’euros avait été débloquée afin de répondre aux besoins urgents du peuple palestinien.

Thomas Le Bihan

Etudiant en "Affaires Publiques parcours Gouvernance Européenne" à Paris I. Stagiaire à B2. Suit l'actualité du Parlement européen.