Un agent de l’ambassade européenne en Syrie tué (maj)

(BRUXELLES2) Ahmad Shihadeh était employé à la délégation de l’Union européenne à Damas, en Syrie, à la section politique et à la section économique, depuis 2007. Il a été tué mardi (12 mars) durant une attaque de roquettes dans le quartier de Deraya, où il vivait alors « qu’il procurait une aide humanitaire à la population du quartier ». La Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères, Catherine Ashton, a adressé ses « plus sincères condoléances à sa famille, ses amis et ses collègues de la délégation », ajoutant « Ahmad était courage pour son courage et son altruisme». C’est le premier employé d’une délégation de l’Union européenne tué dans un conflit depuis la création du service diplomatique européen. Mais pas le premier des personnels européens tués en mission (lire aussi : *In Memoriam. Diplomates et militaires morts en mission CE / UE).

Un pacifiste actif, arrêté deux fois

Durant la fermeture temporaire de la Délégation en décembre 2012, Ahmad avait mis toute son énergie dans des causes humanitaires et pacifiques. Il s’était notamment impliqué dans l’aide humanitaire travaillant avec le conseil local de Deraya, dont il était un des membres fondateurs, selon les informations communiquées à B2 par ses proches. Il aidait également à concevoir et écrire pour un journal d’opposition de Deraya et avait une réputation de pacifisme actif durant la guerre de Syrie. Agé de 32 ans, il était « malgré son jeune âge déjà un grand homme », écrit un de ses collègues. « Pour moi, Ahmad était le type même de personnes qui représente la Nouvelle Syrie, prêt à aider les autres à apporter des changements sociaux et politiques pour une vie meilleure pour tous les Syriens ». Il avait été arrêté deux fois et avait passé sept mois en détention, sans aucune charge à son encontre.

Appel à cesser les violences

La Haute représentante en a profité pour lancer un appel « à toutes les parties pour prendre de façon urgente des mesures pour faire fin à la violence qui a causé la mort de 100.000 citoyens innocents et (pousser) plus d’un million de réfugiés à chercher asile dans les pays voisins »