Un autre navire libéré des pirates (MAJ2)

Le Mv Smyrini libéré escorté par le Mendez Nunez (crédit : marine espagnole / Eunavfor Atalanta)

(BRUXELLES2) Un autre navire détenu par les pirates, le Mv Smyrni (ou Smrini), vient d’être libéré, en même temps que le MV Royal Grace (lire aussi : Un navire emirati libéré. Les marins espagnols à la rescousse). Le ministre indien du transport maritime, K. Vasan l’a annoncé hier (samedi) à la presse indienne, comme le rapporte le Times of India. Les 11 membres d’équipage indiens vont être rapatriés chez eux, a-t-il précisé. Le navire avait à son bord 26 hommes d’équipage, dont 11 Indiens et 8 philippins. Même si les circonstances de la libération n’ont pas été précisées, l’hypothèse du versement d’une rançon semble probable.

Cette libération a été confirmée par le QG d’Atalanta à B2, libération effective en soirée dimanche. La frégate espagnole ‘Méndez Núñez (navire amiral de la force européenne anti-piraterie) a assuré la sécurité du Smyrni. Le «Méndez Núñez est resté dans les environs du Smyrni jusqu’à ce qu’une équipe de sécurité privée montée à bord d’un remorqueur, le «Condor», à partir duquel avait été mené les négociations de libération, reprennent le relais pour assurer la sécurité du tanker », précise-t-on du côté de la marine espagnole. « Une fois la libération confirmée, la frégate a escorté le navire le long de la côte somalienne jusqu’à des eaux plus sûres ».

Ce tanker grec sous pavillon liberian, opéré par la société Dynacom Tankers Management, avait été capturé en mer d’Arabie, au large d’Oman le 10 mai 2012 lors d’une attaque menée par une dizaine de pirates à bord de deux skiffs, soutenus par un bateau-mère. Les pirates n’auraient ainsi plus en leur possession que deux navires marchands (*) : le MV Albedo (capturé en novembre 2010) et le FV Naham 3 (capturé en mars 2012) ainsi que 60 marins.

(*) Les dhow yemenites ne sont pas décomptés dans ce chiffre

Comments are closed.