La maire de Prizren accusé de corruption

(BRUXELLES2) Ce n’est pas une plaisanterie. C’est un procureur européen – membre de la mission « Etat de droit » (Eulex) – qui a déposé un acte d’accusation aujourd’hui (27 février) au tribunal de première instance de Prizren, un acte d’accusation pour corruption contre le maire de Prizren, Ramadan Muja et cinq autres fonctionnaires de la municipalité de Prizren. Le maire est accusé de quatre chefs d’abus de position ou de son autorité officielle, notamment en utilisant des terres appartenant à la municipalité et dans d’autres « actes qui résultent de violations sérieuses des droits de nombre de plaignants dans des litiges civils » précise le communiqué d’Eulex. La procédure va désormais suivre son cours…

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).