Dernières nouvelles de la piraterie (17 février 2013). Le calme dans l’Océan indien, pas en Afrique de l’Ouest…

Le canal de Suez – qui devra être retraversé pour rentrer (ici à l’aller – Crédit : composante marine – ministère belge de la Défense)

(BRUXELLES2) Le front « piraterie » reste calme dans l’Océan indien. Une explication est météorologique. La saison de la mousson du nord est conduit à une détérioration des conditions de navigation. Mais les coalitions anti-piraterie appellent à la vigilance dans les zones à risque et ne pas relâcher les mesures d’auto-protection. Car des groupes pirates continuent d’opérer dans certaines zones. En revanche, du côté de l’Afrique de l’Ouest, les attaques continuent. Deux navires, l’un français, l’autre britannique ont été attaqués, coup sur coup.

Trois marins de L’Esther C pris en otage dans le golfe de Guinée, la piraterie s’étend à l’ouest de l’Afrique

Des pirates ont fait prisonniers trois marins d’un cargo battant pavillon britannique, Esther C, dans le golfe de Guinée, jeudi (7 février). Deux des marins sont russes, le troisième est roumain selon la BBC. Le cargo naviguait dans le golfe entre Douala (Cameroun), et Malabo (Guinée équatoriale), lorsque les pirates l’ont pris d’assaut. Ils ont dérobé du matériel puis sont repartis avec trois des marins. Le reste de l’équipage, 9 philippins, a pu poursuivre la route. Un pétrolier français, le Gascogne, battant pavillon luxembourgeois, avec 17 membres d’équipage togolais, avait été détourné dimanche (3 février) au large de la Côte d’Ivoire, avant d’être relâché mercredi (6 février).

La Louise-Marie en route sur le retour

Photo de famille de l’équipage du Rayo avant le départ (crédit : ministère espagnol de la Défense)

Lire aussi : Formation des forces des Seychelles par les marins français

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Inscrivez-vous à notre newsletter