L’équipe de drones US en renfort au Mali. C’est officiel

Un Global Hawk sur la base de Langley en juin 2001 (archives – crédit : US Air Force / TSgt Jack Braden)

(BRUXELLES2) Le président Barack Obama a averti, vendredi (22 février), officiellement les représentants du Congrès (Chambre des représentants et Sénateurs) dans une lettre qu’une centaine de spécialistes militaires sont désormais déployés au Niger pour « soutenir les efforts de renseignement dans la région ».

Les troupes – pour la plupart des spécialistes de la Force aérienne – travaillent en dehors de Niamey, selon les responsables US. « Ce déploiement apportera un soutien à la collecte de renseignements et facilitera également l’échange de renseignements avec les forces françaises qui mènent des opérations au Mali, et avec d’autres partenaires dans la région », écrit le président Obama dans sa lettre au Congrès. Les troupes auront « leur propre protection et de sécurité ».

Ces drones sans pilote « non armés » sont basés au Niger pour soutenir « une large palette de missions régionales de sécurité et des engagements avec les pays partenaires », ainsi que l’explique Africom, le commandement en Afrique. Ils permettent de « fournir une capacité inégalée d’exploiter les informations et utiles aux commandants », indiquent des responsables de la défense américaine. En janvier, les Etats-Unis et le Niger avaient signé un accord sur le statut des forces américaines dans le pays.