L’embargo sur les armes sur la Syrie conserve son utilité (F. Hollande)

(BRUXELLES2) A écouter François Hollande, l’embargo sur les armes en Syrie conserve toute son utilité. Et la question de le lever ne se pose pas actuellement. Répondant lors de sa conférence de presse finale à ma question, il a ainsi estimé que « l’embargo sur les armes ne pourra pas être levé que si nous sommes sûrs qu’il n’y a plus du tout de possibilité d’un dialogue politique. Or encore aujourd’hui, le président du Conseil national syrien, lui-même, a ouvert l’idée d’une conversation possible avec le vice-président syrien. Et le médiateur de l’ONU, Lakhdar Brahimi, malgré le constat accablant qu’il dresse de la situation en Syrie, conserve l’idée de trouver une solution politique. »

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).