Les Polonais participeront… finalement !

(BRUXELLES2) C’est dans l’intérêt de la Pologne et il s’agit de renforcer la politique européenne de sécurité et de défense commune. C’est en ces termes que R. Sikorski, le ministre polonais des Affaires étrangères, vient de confirmer à Varsovie que la Pologne participerait à la mission européenne de formation de l’armée malienne (EUTM Mali). Selon nos informations, la Pologne pourrait ainsi fournir en plus de sa contribution financière (via le budget Athena), une dizaine d’officiers et de soldats. La Pologne était un des seuls pays membres de “Weimar” à ne pas avoir confirmer, de façon expressive ou intuitive, sa participation à EUTM Mali. Même d’un point de vue symbolique. Apparemment, la voix de la raison politique a parlé plus que de la passion militaire…

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

3 réflexions sur “Les Polonais participeront… finalement !

  • 18 janvier 2013 à 07:47
    Permalien

    “Les Polonais participeront…finalement!” Le titre n’est pas très sympathique pour un peuple qui a toujours défendu les libertés, chez elle, en Europe (résistance française), aux Etats-Unis (Kosciuszko) et en Irak plus récemment. Envoyer des instructeurs pour former les troupes locales est un acte certes limité mais fortement symbolique pour les autres pays européens qui n’ont encore rien fait.

    • 18 janvier 2013 à 11:43
      Permalien

      La question n’est pas historique . Mais factuelle et actuelle. La Pologne est membre du triangle de Weimar. Elle a signé une lettre, participé à plusieurs réunions pour renforcer la PeSDC. C’est aujourd’hui une épreuve pratique. Et la Pologne se décide, au dernier moment, à participer et encore du bout des lèvres. A noter également qu’elle ne participe pas à l’opération EUNAVFOR Atalanta alors que des plus “petits” pays y participent – l’Estonie, Malte par exemple. Cela mérite amplement un trois petits points et un “finalement”.

      • 21 janvier 2013 à 16:31
        Permalien

        Cher Nicolas (premierement: deselais, mais mon francais n’est pas parfait…) je vois que tu est un expert sur la Pologne, alors peut etre c’est pas a moi de le dire mais… comme polonais et egalement un journaliste militaire je voudrais juste sousligner deux petites choses:
        1) EUNAVFOR est un mission naval. La Pologne a just 1 vessaux capable a operer plus loin que Mer Baltique: ORP “Xavery Czernicki”. Il est operative en permanence dans divers missions d’OTAN. Je te guarantie que si tu nous achetes un autre navire capable d’operer au bord de Somalie il serait deploiye la bas.
        2) C’est pas notre business le Mali – c’est les affairs de la France qu’on ve defendre. L’Armee Polognais c’est pas une unite des mercenaires. Alors envoyer vos propre soldats pour mourir la bas pas le notre. Pour moi c’est ne peut pas etre plus simple que ca.

Commentaires fermés.