En route vers l’Ouest pour le Godetia

(BRUXELLES2) Le navire de soutien logistique Godetia (A-960), de la marine belge, appareille de son port d’attache, Zeebruge, la semaine prochaine (mardi 5 février). Direction pour ses 75 membres d’équipage: la côte ouest-africaine. Et le capitaine de corvette Luc Desanghere au commandement. Avec une mission qui n’a pas de rapport direct avec la crise malienne. Il va ainsi participer au programme sous conduite américaine « Africa Partnership Station » (APS) pour « perfectionner les compétences des marines africaines ». Conduit sous la houlette de la garde côtière américaine (US Coast Guard), il vise à sécuriser la navigation maritime internationale : piraterie et vols à main armée, lutte contre la pêche illégale, le trafic d’êtres humains et d’armes, trafic de drogues, et autres prébendes… Un programme plus spécifique est tourné vers le Bénin, le « Maritime Capacity Building Benin » (MCB). Un pays qui est un des « partenaires privilégiés » de la Belgique. La composante Marine soutient ainsi particulièrement la marine béninoise dans le développement de sa capacité maritime. Des étudiants béninois seront d’ailleurs embarqués à bord du Godetia pour une formation approfondie au niveau de tous les aspects de la sécurité maritime. Durant la mission, le Godetia en profitera pour acheminer 213 m³ de biens humanitaires au Sénégal, au Bénin, au Congo et en Gambie. Une aide rassemblée par différentes ONG’s et destinées à des projets tels que des hôpitaux et des écoles. Une mission identique, avec ses trois objectifs s’était déroulée en 2011. Le retour est prévu pour le 9 mai 2013 (jour de la fête de l’Europe).

Lire également (sur le programme européen) : “Crimgo” se lance à l’assaut des pirates de l’ouest-africain