B2 Le Quotidien de l'Europe géopolitique. Actualité. Dossiers. Réflexions. Reportages

Actu BlogDéfense nationale

L’ambassadeur serbe à l’OTAN fait le saut de l’ange (maj)

Branislav Milinkovic (à gauche) aux cotés du président Serbe Boris Tadic (au centre) et du secrétaire général de l'OTAN, Jaap de Hoop Scheffer (à droite), lors de l'admission de la Serbie au Partenariat pour la paix de l'Alliance en décembre 2006 (crédit : OTAN)

(BRUXELLES2) La mort d'un ambassadeur en public est rare. Quand il s'agit d'un ambassadeur à l'OTAN c'est plus étonnant, d'autant plus en pleine réunion ministérielle de l'OTAN. Et jusqu'à ce matin, l'information de la chute mortelle d'un homme à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem semblait plutôt à ranger dans les faits divers qu'au rayon politique de défense. Notre confrère La Dernière Heure avait bien annoncé hier la mort "après une chute sur le parking diplomatique de l'aéroport" d'un homme vers 17h15, sans pouvoir préciser s'il s'agissait d'un suicide (lire ici). Ce sont les médias serbes, notamment le quotidien Blic, qui ont le premier fait le lien avec Branislav Milinkovic (Milinković), l'ambassadeur serbe auprès de l'OTAN.

Du haut du parking diplomatique à l'aéroport de Bruxelles

Milinkovic n'était pas là par hasard à l'aéroport. Mais en mission tout à fait officielle pour accueillir le vice-ministre des Affaires étrangères, Zoran Vujic, responsable de la politique de sécurité et des relations avec l'OTAN. Selon des diplomates présents sur place, c'est après avoir accueilli le ministre, qu'il a commis l'acte. « Il s'est dirigé vers la barrière et l'a enjambée ». Il a fait une chute d'une dizaine de mètres. Malgré la présence rapide des services de secours sur place, rien n'a pu être fait pour le réanimer. « Il est mort sur le coup » précise le porte-parole de l'aéroport. Le secrétaire général A.F. Rasmussen a tenu à saluer la mémoire du diplomate, se disant « très touché par (cette) mort tragique ». « Il avait suscité l'admiration de ses collègues. Il manquera ici au quartier général de l'OTAN » a-t-il ajouté.

Motif : suicide...

Les causes de sa mort restent encore floues. Le Premier ministre serbe Ivica Dacic, a expliqué avoir été informé dans la nuit. « L'enquête de la police belge est en cours. Mais de toute évidence il s'agit d'un suicide » a-t-il précisé, ajoutant « Quels en sont les motifs, pour quelles raisons, c'est difficile de le savoir.  » Au QG de l'Alliance, le secrétaire général A.F. Rasmussen s'est refusé d'aller plus avant qu'un laconique : « Je n'ai pas plus d'informations sur cette mort tragique ».

Agé de 52 ans, Milinkovic avait ouvert la mission de Serbie auprès de l'Alliance Atlantique en 2006 quand celle-ci avait rejoint le "Partenariat pour la paix" de l'Alliance et avait été auparavant ambassadeur de son pays (république fédérale de Yougoslavie puis Serbie et Monténégro auprès de l'OSCE à Vienne et des Nations-Unies. Dans un article publié en 1996 dans le Helsinki Monitor "The OSCE and the Federal republic of Yugoslavia : Chances and challenges", il plaidait notamment pour la fin de la suspension de l'OSCE de son pays. de l'aveu de tous, dans les couloirs de l'Alliance, il avait laissé un souvenir excellent.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

s2Member®