Bruxelles observe de près la mise en place des postes frontière serbo-kosovars

(BRUXELLES2) Suivant avec soin la question, Catherine Ashton s’est dite «réjouie» des avancées réalisées au sein du groupe de travail sur la « gestion intégrée des frontières » (IBM) entre le Kosovo et la Serbie. Le groupe s’est réuni mardi 18 décembre afin de s’accorder sur les quelques problèmes techniques qui étaient apparus après l’ouverture de deux premiers points de contrôle communs aux frontières à Jarinje et Merdare. «La Haute Représentante s’attend à ce que l’accord trouvé hier permette un fonctionnement fluide des deux points de contrôle communs ouverts le 10 décembre et l’ouverture de deux points supplémentaires avant la fin de l’année», a déclaré le service diplomatique via le porte parole de Mme Ashton.

Alors que les 27 attendent encore de plus amples améliorations entre les deux pays avant de pouvoir avancer dans leurs calendriers d’adhésion respectifs, «l’UE s’attend à ce que les deux parties continuent de discuter sur tous les problèmes non-résolus, à chaque fois qu’ils se présentent, au sein du contexte du dialogue européen de normalisation des relations». Le groupe de travail IBM se réunira à nouveau le 10 janvier 2013 afin de préparer la réunion bilatérale entre les Premiers ministres Dacic et Thaçi qui, elle, aura lieu le 17 janvier.

Lire aussi :

Damien Kerlouet

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise