Première poursuite en Grèce contre des pirates

(B2) La Grèce va pouvoir poursuivre des pirates qui avaient capturé le MV Irene SL, un supertanker grec libéré en avril 2011 contre une rançon. Les photos, collectées par les forces internationales anti-piraterie et contenues dans une base de données gérée par Interpol, ont permis aux marins de reconnaitre quatre de leurs ravisseurs. Cette annonce est survenue après une réunion entre le chef de la police grecque le général Nikolaos Papagiannopoulos et le Secrétaire Général d’Interpol, Ronald K. Noble, au siège de l’organisation mondiale de police. Soutenu par la police sud-africaine et en coordination avec l’Union européenne Force Navale (EUNAVFOR) et Intertanko, une équipe d’enquête (Incident Response Team ou IRT) a été envoyée à Durban en Afrique du Sud pour mener une enquête sur les lieux du crime et débriefer les marins retenus victimes de cette prise d’otages.

Comments are closed.